édito  - NounMonday 15 July 2019   Noun-Juillet 2019

les hommes, les hommes, les hommes

Les hommes, on a envie de leur parler. D’en parler. Ce numéro de juillet leur est consacré et ils sont au coeur de nos pages. Ils sont jeunes, ils ont décidé d’intégrer l’entreprise familiale par choix, et non par obligation. Ils sont 10 et parlent de leur aventure.

Ils sont jeunes également et sont les créateurs de demain. Et nous faisons un focus sur ces carrières extraordinaires. D’Alexander Wang à Gianvitto Rossi en passant par le fondateur de Off White. Ils sont jeunes et brillent dans ce qu’ils font. Marc Dibeh dans le design et Christian Daccache dans l’empowerment des jeunes designers de mode; Mazen Kerbaj dans la BD; Thomas Codsi dans la restauration.

Il a 72 ans mais sera éternellement jeune. Lui, c’est Elton John et ses costumes de scène. Il est jeune et il est l’un des artistes/dessinateurs les plus incroyables de sa génération. Yazan a taggé les murs de Beyrouth et laissé le visage de Sabah bercer ses rues. Souk el Tayeb a 15 ans. Un marché jeune mais plein de maturité et de belles histoires.

Les stades de foot offrent une belle carte postale, Yass rembobine et revient nous faire rire, Sharbel Hasbany explique comment prendre soin de sa peau. Et le sexe masculin se dévoile sous toutes les coutures.

Noun-Juillet 2019

  • /vie_privée

    souk el-tayeb ou l’histoire d’amour entre un homme et son pays

    Wednesday 17 July 2019 | by Noun Magazine

    Kamal Mouzawak est un homme discret. Un homme de la montagne, fils d’agriculteur, fils du Kesrouan, qui a emprunté une voie – sa voie – sans jamais en dévier d’un pouce. Cette voie, c’est celle de la terre. La terre de nos ancêtres.

  • /vie_privée

    au bord du litani, avec thomas codsi

    Wednesday 17 July 2019 | by Noun Magazine

    Dans un décor oriental vintage, mâtiné de clins d'oeil et de références composites, le look bohème de Thomas Codsi s'accorde à merveille. Entre les conserves de kabiss, les effluves de coriandre et un bar à cocktail avant-gardiste, rencontre avec un party boy reconverti en gastronome créatif et averti.

  • /culture

    la gomme doit être l’outil principal du designer

    Friday 12 July 2019 | by Noun Magazine

    La trentaine récente et une percée fulgurante dans le milieu du Design, Marc Dibeh avoue cependant ne pas trop se prendre au sérieux et être un tantinet paresseux. Entré dans l’art par la voie de l’architecture, il parvient à forcer les portes grâce à sa joie de vivre, sa passion, son culot aussi. New York, Paris ou Berlin auraient pu être ses villes d’accueil, mais Marc Dibeh a préféré Beyrouth comme terrain d’ancrage.